Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Céline Desmoulins
  • Le blog de Céline Desmoulins
  • : De par sa nature la communication évènementielle ne dispose pas encore d’une définition nette. Avec cette parole d’expert voici quelques clés vous permettant de mieux l’appréhender mais aussi de vous présenter mes compétences acquise lors de ces dernières année et dont vous pouvez profiter.
  • Contact

Recherche

1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 17:16
Le Street marketing est un formidable outil de communication à coût réduit tout en créant l’évènement.
Voici quelques clés :
Quelques soit la forme choisi elle doit d’être innovante, surprenante, et détonante quitte à paraitre choquante pour être efficace.
Il est indispensable de définir votre cible, car elle détermine l’endroit de votre action et l’orientation de celle-ci. La cible vous permettra aussi de choisir les médias qui amplifieront cette communication. (Indispensable !)
Les actions de Streets marketing ayant lieu sur la voirie elles sont soumise à des règles :
Le Street marketing est une activité qui relève du colportage. Il doit y avoir une déclaration à la préfecture du lieu de l’opération. Et les contrats de travails ou assimilé devront être présent sur l’évènement en cas de contrôle  Des ordonnances et des arrêtés spécifiques à chaque ville réglementent les actions de colportage et de Street marketing. Ainsi, certains lieux sont interdits. Renseignez-vous !
Même si aujourd’hui ce type de publicité est contestée, bien menée elle reste un excellent média surtout quand elle est intégrée à l’environnement urbain.
Exemple : Nike qui invite 200 sportifs au marais pour des exhibitions devant les yeux effarés des passants http://www.journaldunet.com/video/206611/nike-seme-le-sport-dans-le-marais/
Quelques images
062088789922 13ffa54141street marketing stabilo bossstreet-marketing-pietons
dsc01969mms cinema
 
Repost 0
Published by Céline Desmoulins - dans communication
commenter cet article
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 16:41

Strategy Analytics publie ses estimations sur 2012 :

   Augmentation de 4.9% des investissements publicitaires mondiaux (3.8% en 2011)

   Augmentation de 3.2 % pour le marché Français et atteindre 10 Mds €

 

"Des événements majeurs à fort impact international, notamment les Jeux Olympiques, les élections présidentielles américaines, le Championnat d'Europe de football ainsi que la reprise progressive au Japon depuis le tremblement de terre, contribuent à dessiner un avenir plus radieux au niveau mondial pour l'ensemble des investissements publicitaires en 2012", a précisé le cabinet.

www.strategyanalytics.com

Repost 0
Published by Céline Desmoulins - dans communication
commenter cet article
28 février 2012 2 28 /02 /février /2012 16:09
ca va faire des jaloux

Encore une campagne de communication décalée pour le Stade Rennais.

Il est dommage que ce ne soit qu’à l’ occasion de la journée de la femme ! (le 8 mars pour les derniers de la classe ;-) )

En effet le marché des entrées sature de par la population auquelle il s’adresse.  Les femmes pourraient bien représenter un nouveau marché pour le spectacle footballistique.

Les statistiques l’ont déjà montrées, de plus en plus de femme s’intéressent au foot et l’apparition du football féminin à la télévision contribue à l'accélération de leur intérêt.

Tout comme les équipementiers sportifs dans les années 80, les clubs de football devraient regarder de plus près ce marché porteur.  

Mais pas sûr qu 'il y  soit près à voir le doigt de cette charmante Hommo erectus …

 
Repost 0
Published by Céline Desmoulins - dans Sport
commenter cet article
27 février 2012 1 27 /02 /février /2012 18:37

Le grand prix Effie 2011 est décerné à la campagne : « SFR Business Team – Lambert et son patron » - de l’agence Leg et des agences medias :  Carat – FullSIX

La saga « Lambert et son patron », déclinée sur tous les medias (tv, presse, extérieur, web…) cherche avec l’humour à motiver les dirigeants de PME, réputés frileux, dans leur choix d’opérateur télécoms.

Cette récompense est d’autant plus justifiée que les résultats ont été au-delà des espérances de la marque :

·        Augmentation de 20 points de la notoriété spontanée auprès des PME PMI

 (De 65 à 85% quand même !) (Source LH2/GFK 2009-2011)

·        3 fois plus de demandes de renseignements et souscriptions aux offres fixes SFR business team (Source LH2/GFK 2009-2011)

·        Augmentation de 32 % des ventes du segment « fixe » auprès des PME (Source SFR)  

Cette année le palmarès des agences ayant eu le plus grand nombre de récompenses est (dans l’ordre) :

1 er : TBWA\Paris   (5 prix)

162 Rue de Billancourt- 92100 Boulogne Billancourt -+33 (0)1 49 09 70 10

2 sd: Publicis conseil (4 Prix)

133 avenue des Champs Elysées- 75008 Paris-Tel: +33 (0)1 44 43 70 00

Et exæquo

3 éme : BETC euroRSCG (3 prix)

2, allée de Longchamp - 92 281  SURESNES Cedex -Tel : +33(0)1 58 47 80 00

3 éme : Ogilvy  (3 prix)

94, rue de Villiers - 75017 Paris France -Tel : +33 (0)1 40 54 09 00

 

 

Source : http://www.effie.fr/doc/2011/COMMUNIQUE_ANNONCE_PALMARES_EFFIE_2011.pdf

Repost 0
Published by Céline Desmoulins - dans communication
commenter cet article
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 11:27

Hier soir un club de football se lance dans la labélisation.

Devenir plus qu’une marque, être plus qu’un simple banquier, et revenir à l’humain.

Apres l’âge d’or du sport business, ce manque est de plus en plus visible. Le premier signe est le désintérêt des supporters, leur agacement grandissant face au salaire des joueurs et leur manque de patience en cas de défaite.

A l’heure ou le match en Egypte reste encore dans les mémoires, il est vital de revenir aux fondamentaux qui ont donné au sport ses lettres de noblesse et permettre aux supporters de s’évader d’un quotidien trop souvent difficile.

Voici que le Red star, club mythique du paysage du football français, se lance avec ses partenaires un nouveau défi. Remettre au cœur de la compétition et du marché sportif des valeurs tels que  l’éducation, le respect, la créativité etc…

Alors un grand bravo au Red Star, à ses partenaires et gageons que d’autre suivront.  

Detail: http://sportbuzzbusiness.fr/foot/le-red-star-lance-son-label-9533

Repost 0
Published by Céline Desmoulins - dans Sport
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 15:05

Parole de Youssef Rahoui : Dirigeant et fondateur de Madmagz, site qui permet de créer simplement un magazine d'aspect professionnel.

« Depuis que j’ai lancé Madmagz, aucun de mes budgets ne comprenait une participation à des salons professionnels. C’est que j’étais plus que sceptique sur la pertinence pour une startup dont le panier moyen est de quelques dizaines d’euros d’en investir des milliers. L’effet de levier me paraissait trop faible. Quant à exposer “pour de la visibilité”, j’avais prévu de le faire quand disposerai des budgets de L’Oréal…

 Cela dit, j’ai eu dernièrement l’opportunité exceptionnelle de participer au salon de la micro-entreprise, et l’expérience m’enseigna trois raisons inattendues pour une jeune entre prise de louer un stand dans un salon professionnel.

 Couverture médiatique

 Un salon, s’il est d’envergure, fait référence sur son marché et, pour cette raison, attire les médias, à tout le moins ceux du secteur. Et quand je dis médias, je l’entends au sens large : j’inclue les blogueurs, les web TV… Tous sont avides de contenu. C’est donc une excellente opportunité de faire d’une pierre plusieurs coups. Par ma part, j’ai donné une demi-douzaine d’interviews et écrites et audio-visuelles.

 Networking avec les exposants

 Je ne le soupçonnais pas du tout mais, en fait, c’est un salon dans le salon ! Et, souvent, des cadres dirigeants voire les dirigeants des entreprises exposantes y font présence au moins une journée. Etant en quelque sorte collègues, il est aisé de nouer la conversation. J’ai ainsi fait la prometteuse connaissance de trois ou quatre dirigeants de sociétés importantes.

 Du reste, s’ils n’en font pas nécessairement la publicité (pourquoi ?), les organisateurs de salon en sont conscients. Ceux du salon de la micro-entreprise organisent des petits déjeuners exposants trois quarts d’heure avant l’ouverture.

 Tester son Service

 Quand on est un pure player, on ne voit jamais ses utilisateurs : qui sont-ils ? que font-ils ? que pensent-ils du service ? de l’offre commerciale ? où achoppent-ils ? etc. Et bien un salon est un excellent moyen d’obtenir des réponses à ces questions.

 Avec près de deux ans d’activité, nous sommes un peu trop avancés pour que cela soit totalement vrai pour nous mais pour un entrepreneur qui se lance, je trouve que c’est une excellente opportunité. De plus, il aiguisera son discours commercial et collectera des contacts de prospects ou de partenaires potentiels. Cette opportunité n’est pas même nécessairement très coûteuse puisque l’on trouve parfois des stands à moins de 1 500€. Petits certes, et parfois excentrés, mais il y a plusieurs moyens de créer du trafic sur son stand (cadeaux, jeux-concours, etc.).

 En conclusion, je ne dis pas que participer à un salon est un must pour une startup, mais c’est une option plus intéressante qu’il n’y paraît. Et quant aux prix, tout se négocie… »

 Source :  http://www.marketing-professionnel.fr/

Repost 0
Published by Céline Desmoulins - dans foires et salons
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 15:05

Les Echos publient la liste des 10 premiers ville de salons.

 

La crise économique ne semble pas toucher le marché des salons français !

2 facteurs expliquent ce résultat :

 

  • Paris reste la région du monde avec des salons de la mode très prisé : le who’s next a encore accueilli en janvier plus de 65 000 exposants et bien évidement la semaine de la mode parisienne connue dans le monde entier.    

 

  • Malgré un état longtemps frileux de nombreux investissements privés et publiques ont permis une modernisation des espaces d’expositions en juillet 2011 350 millions ont été débloqué pour la modernisation du parc exposition de Paris géré aujourd’hui par Viparis, filiale de la Chambre de Commerce et d’Industrie

Repost 0
Published by Céline Desmoulins - dans foires et salons
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 15:02

Evènement très parisien pour nos provinces. Mais de plus en plus de sociétés sudistes font affaire avec des agences de la capitale.

L'année dernière, une trentaine d’agences membres de l’AACC ont fait de la première édition de la journée Agences Ouvertes un vrai succès.

Cette seconde édition Agences Ouvertes se tiendra le mardi 27 mars 2012 et aura pour thématique globale "les nouvelles inspirations".

L’objectif étant que chaque agence exprime ses futures inspirations et ce par toutes les facettes de la création et des nouvelles technologies sans oublier la valeur montante du moment  « le développement durable.

Une soirée " After Party " clôturera l'événement le mercredi 28 mars.

http://www.agences-ouvertes.com/pages/index.php

Repost 0
Published by Céline Desmoulins - dans communication
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 20:20

Le PSI, organisme professionnel spécialiste du secteur promotionnel, vient de dévoiler les résultats de la première étude européenne empirique sur l’efficacité des articles publicitaires réalisée par l’organisation spécialiste des études de marché DIMA. Plus de 2000 participants ont pris part à l’enquête en ligne.

 

94% de l’échantillon représentatif de la population âgé de 14 ans et plus ont déclaré posséder un ou plusieurs produits promotionnels. Trois quart des articles promotionnels ont déjà été en possession des récipiendaires durant plus de six mois ; plus d’un sur trois durant plus de deux ans. Neuf participants sur dix déclarent utiliser les objets promotionnels reçus au moins une fois par jour. Cette couverture place l’objet promotionnel bien au-delà de celle de n’importe quel format publicitaire au sein des mass media (radio et télévision).

 

L’étude souligne que 57% des propriétaires d’objets pub’ se souviennent de la marque ou du nom de l’entreprise ; cette valeur est deux fois plus élevée que celle pour les publicités télévisuels dotées d’un taux de mémorisation de 28%, 32% pour les publicités radiophoniques. En conclusion, 73% des consommateurs déclarent que les articles promotionnels perçus influencent leur décision d’achat ou de commande.

 

source : tendance et objet

Repost 0
Published by Céline Desmoulins - dans communication
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 18:45

sports-co.jpgTrès tôt, les entreprises ont mesuré l’intérêt du sponsoring sportif tel qu'on le connait aujourd’hui.

(En Grece antique il s’agissait de politiciens et riches marchants qui sponsorisaient leur champion)

Le premier cas de sponsoring date de 1861, réalisé par l'entreprise de restauration britannique "Spiers & Pond" au profit de l'équipe nationale de cricket lors de sa tournée en Australie et s'octroyant un RSI de 11 000 Livres (source: Sponsoring Sportif par Gary Tribou)

De nos jours le sponsoring est un élément inéluctable des budgets des clubs, fédérations et évènements.

Repost 0
Published by Céline Desmoulins - dans Sport
commenter cet article